L’armée israélienne tue un enfant palestinien de 14 ans à Bethlehem : (ministère)

Print Friendly, PDF & Email

Photographie du jeune Palestinien tué, Omar Khmour, 14 ans, atteint d’une balle dans la tête pendant un raid des forces israéliennes dans la ville occupée de Bethlehem. C’est le 4e meurtre d’un enfant palestinien par Israël depuis le début de 2023.  Photo courtesy of @zenatahhan (Twitter)

AFP , Lundi 16 Janvier 2023

Selon le ministère palestinien de la santé, les forces israéliennes ont tué un garçon palestinien lundi près de Bethlehem en Cisjordanie occupée, où l’armée déclare qu’elle aurait ouvert le feu après des jets de cocktails Molotov.

https://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/484327/World/Region/Israeli-army-kills-yearold-Palestinian-child-in-Be.aspx

Omar Khmour, 14 ans, a reçu une balle dans la tête lundi matin tôt, dans le camp de réfugiés de Deisheh au sud de la Cisjordanie et a “succombé à ses blessures“, a déclaré le ministère.

L’armée israélienne a déclaré lundi que les troupes ont ouvert le feu après que “des suspects auraient lancé des pierres, des explosifs et des cocktails Molotov sur les soldats.“

Il est, à ce jour, le deuxième enfant tué à Deisheh pendant une incursion militaire israélienne ce mois-ci.

Une personne a aussi été arrêtée par l’armée à Deisheh, selon le Club des prisonniers palestiniens.

L’agence de presse officielle palestinienne Wafa a indiqué que l’armée est entrée dans le camp “à l’aube et a lancé une série de raids sur des habitations de citoyens.“

Khmour est le 4e enfant palestinien (et le 14e Palestinien) tué en Cisjordanie par les forces israéliennes depuis le début de l’année.

A la suite d’une série d’attaques mortelles visant des Israéliens en mars et avril derniers, les forces israéliennes ont lancé des raids nocturnes en Cisjordanie qui ont fait un grand nombre de morts.

La violence a fait de 2022 l’année la plus meurtrière en Cisjordanie depuis le début des relevés des Nations Unies en 2005.

Au moins 26 Israéliens et 200 Palestiniens ont été tués en israël et dans les territoires occupés l’année dernière, selon les chiffres de l’AFP.

(trad PL)

Vous aimerez aussi...