Communiqué : soutien à la ville de Barcelone qui suspend toutes ses relations institutionnelles avec l’État d’Israël

Print Friendly, PDF & Email

Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon (APLR),

 

Communiqué de presse :
Soutien à la ville de Barcelone qui suspend toutes ses relations institutionnelles avec l’État d’Israël

BDS France Montpellier, CCIPPP 34 (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien), Collectif des Musulmans de France, MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), AP L-R (Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon)
Gauche Ecosocialiste 34, NPA 34, Parti de Gauche 34, UCL Montpellier, Génération.s 34, GA LFI Pic Saint-Loup

 

Le 8 février 2023, la ville de Barcelone a décidé par décret d’arrêter temporairement ses relations institutionnelles avec l’État d’Israël. Une des conséquences fortes de cette décision est la suspension du jumelage entre Barcelone et Tel-Aviv.

Dans une lettre au premier ministre israélien, la maire de Barcelone, Ada Colau, explique cette décision politique :
« Le nombre et la gravité des violations des droits de l’homme, documentées par les organisations internationales, dans les territoires palestiniens ont augmenté et sont entrés dans une nouvelle ère d’impunité qui nous oblige à agir. »[…]

« Nous ne pouvons pas rester immobiles face à la violation du droit international ». […]
« Les villes doivent prendre parti et jouer un rôle actif dans la construction de la paix ».
C’est pourquoi la ville de Barcelone prend cette décision de suspension en précisant « la suspension des relations sera maintenue jusqu’à ce que les autorités israéliennes mettent fin à la violation systématique des droits fondamentaux de la population palestinienne ».
En effet, depuis un trop grand nombre d’années, l’État d’Israël applique une politique brutale vis à vis du peuple palestinien, une occupation en violation du droit international dénoncée par l’ONU, Human Rights Watch…. Le récent rapport d’Amnesty International est sans appel, en parlant d’une politique d’apartheid.

Les signataires de ce communiqué apportent leur soutien à cette décision et posent la question: quand Montpellier, ville jumelée avec Barcelone, compte-t-elle prendre une initiative de soutien au peuple palestinien victime de l’apartheid organisé par l’État d’Israël ?

Montpellier, le 23 février 2023

Vous aimerez aussi...